Humeur

Une rupture

 

 

 

Qu’est-ce qu’aimer après tout ?

Aimer ce sentiment étrange qui nous pousse à nous attacher à une personne et vouloir tout lui donner. Aimer à corps perdu, au delà de la raison et vivre pour l’autre, à travers l’autre.

Aimer un si petit mot si puissant. Aimer, c’est se mettre à nu et risquer de tout perdre. L’inconstance du sentiment d’amour a mis à rude épreuve bien des amants. L’amour durable existe-t-il puisque il peut être aussi changeant que les saisons?

La trahison, le temps en sont ses ennemis. Mais, il y a le plus redouté…L’absence d’amour. Se réveiller un matin et ne plus aimer ou ne plus être aimé. Etre si proches et pourtant si loin. Les regards ne sont plus les mêmes. Les caresses et les baisers font de nous des étrangers. On se perd. On se meurt. La distance devient notre seul point d’attache. Prisonniers de ses propres sentiments. On se déchire. On souffre. On se fait du mal. On a mal. Mentalement. Physiquement. La solitude et la douleur deviennent nos compagnons de fortune.

S’aimer, c’est être dans la lumière. On ne peut pas s’aimer dans l’ombre. Tapis dans le noir, les amants dépérissent et se haïssent. Ils vivent dans un rêve en poursuivant une chimère. Blottit dans leur tristesse, ils se nourrissent de leur souvenirs en oubliant de s’aimer à nouveau ou de se quitter. Car on veut s’aimer encore un peu. On espère un dernier baiser, une dernière caresse, un dernier geste de tendresse. Mais se quitter est parfois nécessaire. Pour ne plus faire semblant.

Aimer, haïr, se reconstruire. Ne pas regarder le passé.

Après une rupture, on croit ne pas pouvoir aimer à nouveau. Qu’il sera impossible d’aimer quelqu’un d’autre. Pas aussi fort. Pas de la même façon.

La vie en décidera autrement. Et c’est qui en fait sa beauté.

On va l’oublier. On va avancer, se reconstruire, grandir, sourire et aimer. A nouveau. S’aimer pour aimer, c’est important. Laisser du temps au temps. Et ce vide qui remplissait notre cœur va de nouveau s’ouvrir et laisser place à l’amour.

Tu verras. Tu comprendras.

« Pour atteindre l’aurore, il faut passer par le chemin de la nuit » Khalil Gibran.

Abonne-toi à ma Newsletter pour ne manquer aucun article !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s