Humeur

Une nuit d’été

 

C’est une nuit d’été. La nuit est chaude. La nuit est douce. La musique retentit dans les rues. On célèbre la joie. On danse pour l’amour. Une ode à la vie. Les danseurs rythment le temps qui semble s’arrêter à chaque instant. Je danse. Je laisse mon corps onduler sur le tempo. J’oublie tout. Le temps d’un instant, je ne suis plus moi. Je suis l’instrument de mon bonheur et je me nourris du moment présent. Je te vois, toi, immobile. Gouverneur de ton destin, insensible à l’effervescente ambiance. Toi, l’inconnu. Tu me regardes, tu me souris. Si beau, si magnétique. Toi, l’inconnu aux desseins sibyllins. Nos mains s’effleurent, nos lèvres se touchent. Nos corps s’attirent.

C’est une nuit d’été. Peu importe quand. Peu importe où. C’est avec toi dont je ne connais le nom et dont le visage ne sera jamais revu. Tu me murmures à l’oreille mais je ne pense qu’à ton souffle. Tu me parles de la vie et tu m’entraînes dans la nuit. Dans tes bras, les lumières de la ville s’évaporent sous nos pas. Il n’y a plus que nous. La nuit nous appartient. Elle offre ses secrets à ceux qui osent s’aimer rien qu’un instant. Ce soir, nous en sommes les gardiens.

C’est une nuit d’été. Où une caresse, où un baiser se sont posés sur nos corps pour s’envoler vers le passé. Un moment, désormais, presque effacé, presque oublié. Un fragment de vie destiné à n’être que le souvenir d’une nuit d’été.

Abonne-toi à ma Newsletter pour ne manquer aucun article !

signature-3

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une nuit d’été »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s